mercredi 13 avril 2016

La joie du devoir ?

Mon billet précédent me fait penser au Panama papers. Les Panama papers c'est la revendication à l'irresponsabilité. Mon billet précédent, c'est le contraire. 

Et, conclusion paradoxale : s'il y avait plus de bonheur à faire son devoir qu'à être irresponsable. L'irresponsable comme grain de blé racorni ? Vieil acariâtre, infecte, méchant et malheureux ? 

Problème : quel est "son devoir" ? Mal de notre temps ?