dimanche 24 avril 2016

Le blocage psychologique de l'entreprise française

Pourquoi si peu de start up franchissent le cap du million d'euros ? se demande le dirigeant d'un gros incubateur. Selon moi, le problème est essentiellement psychologique, lui ai-je dit.

Exemple type. Une étude révèle qu'une entreprise a un potentiel colossal. Le marché vient d'ailleurs vers elle. Plan d'action sans grande difficulté. Mais rien ne se passe. Pourquoi ? Parce que le dirigeant a créé cette société pour s'évader. Or, ce que demande la réalisation du potentiel de son projet c"est, justement, de réussir ce à cause de quoi il a quitté la grande entreprise ! Pourquoi ne l'avais-je pas vu ? Parce qu'il est jeune et beau, surdiplômé et qu'il tchatche comme un Jeff Bezos. Mais le plumage n'est pas à la hauteur du ramage. Combien de fois ai-je rencontré ce cas ?

L'Américain veut devenir gros et riche,  vite. Le Français monte son entreprise pour se créer un petit royaume. Pour se libérer d'un monde où il a souffert. Il veut le maîtriser totalement. Surtout personne de plus intelligent que lui. Que des exécutants. Et pas de croissance.