jeudi 14 avril 2016

Racisme anti-blanc

Racisme anti-blanc ?  La fin de l'homme rouge montre que, en quelque sorte, les "classes laborieuses" russes ont été les victimes des transformations de leur pays. Aux USA, l'intérêt pour M.Trump résulterait aussi des difficultés des classes moyennes. C'est ce que l'on appelle ailleurs que chez nous "l'effet sablier". La réduction de la partie intermédiaire de la société, "squeezed middle". Le peuple des sans grades méritants a le sentiment d'être victime de discrimination. 

Et si c'était, simplement, l'expression de la traditionnelle lutte des classes (entre "blancs", ou plutôt nationaux), plutôt qu'une lutte entre immigrés et nationaux ?

Y a-t-il complot ? Est-ce l'expression d'un changement, de tout changement ? Le système change et les classes qui portaient ses valeurs subissent le changement ? Comme dans la théorie de Durkheim sur le suicide, le meilleur élève du système coule avec lui ? Si oui, n'y aurait-il pas d'autres moyens de changer, sans faire de victimes ?