mercredi 25 mai 2016

Attractivité de la France

Hier j'entendais dire que la France n'était pas attractive. Elle perd ses entreprises, ses "talents" (comprendre : ses diplômés), les groupes étrangers ne veulent plus s'y implanter. 11 sociétés sont venues s'installer en France contre 150 en Angleterre. 

Bizarrement, on ne nous compare jamais au Portugal, et à l'Espagne, dont les jeunes émigrent en masse. Et on  ne nous dit pas combien cela coûte à l'Angleterre d'être attractive. Surtout on ne se pose pas la question d'un système politique dont la règle de fonctionnement est la gesticulation, et qui provoque le chaos et donne une image déplorable du pays. 

(En fait, on peut se demander si le gouvernement ne voudrait pas jouer sur tous les tableaux : faire croire au peuple qu'il est un combattant du capitalisme, tout en laissant entendre au capitalisme qu'il est de son côté. Sens de la loi sur le travail ? Qui, elle-même, n'avait peut-être pas la capacité de faire les dégâts qu'on lui prête. Mais la tactique a fait long feu.)