lundi 20 juin 2016

Heureux les simples d'esprit

La raison construit un monde artificiel. Et elle lave notre esprit pour qu'il ne voit plus que lui.

Et si, contrairement à ce que dit Platon, l'homme libre n'était pas l'intellectuel, qui sort de la caverne des idées reçues par le travail de la raison, mais celui dont l'esprit est "simple", c'est-à-dire qui ne se laisse pas abuser par une complexité factice ? 

(Encore faut-il que l'esprit simple soit vérifié par la raison. Il faut s'assurer que ce n'est pas un illuminé.)