mercredi 8 juin 2016

Le patron français est un malin

On reproche, internationalement !, au patron français, de n'avoir aucune ambition. D'être un médiocre. Son obsession ? En donner le moins possible à l'Etat. Et ce, quitte à amputer la croissance, et donc la valeur, de son entreprise !

Idiot ? Non. Il s'est adapté à son environnement. Il suit souvent une tactique que personne n'a comprise. Par exemple, vous pensez que son projet est entrepreneurial, alors qu'il réalise une opération immobilière. Il a une stratégie patrimoniale. C'est ainsi qu'il peut à la fois devenir riche, tout en respectant les impératifs de la culture française qui prône la pauvreté.