mercredi 8 juin 2016

Pire que l'apocalypse

Les limites à la croissance prévoient une crise majeure d'ici peu de temps. Beaucoup d'entre nous sont convaincus que notre monde n'est pas durable. Ils attendent l'apocalypse avec calme. Ils sont heureux d'être vieux. 

Et si le monde changeait ? Ce serait une mauvaise nouvelle pour les vieux. Parce que cela signifierait aussi un changement de tout ce à quoi nous sommes habitués. D'un seul coup, plus aucun de nos réflexes ne serait bon. De même que la chevalerie ou l'Ancien régime ont disparu, avec leurs us et coutumes, les nôtres pourraient finir, laissant les anciens désemparés. Place aux jeunes.