dimanche 17 juillet 2016

Brexit et Barroso

Et si M.Barroso avait été récompensé pour avoir causé le Brexit ? Et s'il avait été un entriste payé pour faire exploser l'union ? Mon expérience ne m'a pas fait rencontrer souvent des preuves de complot. C'est en voulant faire le bien que l'on fait souvent le plus de dégâts. Il y a différence marquée entre ce que nous disons, et pensons croire, et notre comportement. Et c'est ce dernier qui est la cause de nos problèmes.

 M. Barroso, comme ses collègues gouvernants, était un disciple de Mme Thatcher, et Mme Thatcher disait "there is no such thing as society". Le marché régule des individus sans loi. Le marché est incompatible avec toute organisation sociale, à commencer par une union, ou une nation d'ailleurs. 

On peut aussi voir la chose sous l'angle de "l'ordre public". En bousculant l'ordre public, le marché crée des révoltes, des Brexit ?