dimanche 31 juillet 2016

L’exil et le Royaume


Dernière œuvre de Camus. Un recueil de nouvelles indigestes.
C’est certainement chargé de sens. Mais je n’aime pas les histoires pleines d’une morale bien lourde. Camus se disait artiste. Je ne partage pas son opinion. A mon avis, il aurait bien fait de se contenter d’être l’auteur de L’homme révolté ou de Noces. 

(Mais, s’il l’avait été, il serait probablement demeuré inconnu)