samedi 2 juillet 2016

Politique en Angleterre : meurtres entre amis

Difficile de comprendre ce qui se passe en Angleterre. Notamment chez les conservateurs. Boris Johnson devait devenir premier ministre. Mais il est trahi par Michael Gove. Du coup, c'est Theresa May, qui n'a pas soutenu le Brexit, qui devient favorite. Et tout ceci vient après la trahison de David Cameron par MM.Johnson et Gove. Ils étaient de très proches amis. 

Dans ce monde étroit, où l'on fréquente les mêmes écoles depuis la maternelle, les conseils des épouses déterminent les comportements. Et aussi ceux de Ruppert Murdoch, ancien employeur de M.Gove, et dont les journaux ont remué le peuple pour qu'il demande à quitter l'Europe. M.Murdoch est australien.

Dans cette comédie, il n'est pas certain que l'intérêt général ait joué un grand rôle. L'ambition et la volonté de revanche sont des mobiles crédibles. 

Est-il surprenant que l'Angleterre ait inventé Shakespeare et Adam Smith, et sa glorification de l'égoïsme ? Le Brexit nous dira si vouloir faire le mal, individuellement, fait le bien collectif, comme le pensait Smith. Ou si le mal produit le mal, comme le dit la théorie des jeux.

(Sur ce sujet : Politico, The New York Times.)