dimanche 28 août 2016

Causes du populisme

  1. La crise économique rejoint la crise culturelle : en quelque sorte, le rejet de l'immigrant permet au malaise existentiel d'une population de s'exprimer. 
  2. Le politique remet son pouvoir entre les mains d'une technocratie qui affirme qu'il faut continuer dans la même voie, sous peine de chaos. 
Bref, le peuple veut du changement, et le gouvernant répond qu'il est impossible. Ou qu'il "est" le changement, comme nous l'a dit M.Hollande.

(Grande nouveauté ? On reconnaît qu'il y a des "perdants de la globalisation". Vu ce qui est arrivé au Brexit, ils seraient même une majorité.)