lundi 29 août 2016

Génération Monsanto

Nous sommes riches parce que nous avons les meilleurs gènes. Ils sont le résultat de la sélection naturelle. Voilà ce que l'on entend chez les riches Anglo-saxons. 

Une émission de France Culture disait le contraire. La société est première. Le gène est son otage. Illustration : la langue que nous parlons. Elle sélectionne ceux avec qui nous nous marions. 

Il semblerait, par ailleurs, que la sélection sociale ne se fasse plus seulement par la reproduction. Il paraîtrait, ainsi, que nos pratiques agricoles (pesticides et autres) seraient fatales au sperme de vingt pour cent des hommes. Leurs gènes n'auront pas de descendance.