samedi 20 août 2016

La stratégie du trou noir

Il y a quelques temps, un chercheur italien expliquait ainsi la prospérité allemande. L'euro cher, voulu par l'Allemagne, rendait non compétitive l'industrie européenne. Si bien qu'elle crevait, et ses marchés allaient vers l'Allemagne. L'Allemagne de l'Ouest avait déjà fait ce coup à l'Allemagne de l'Est, en 89. Depuis, c'est un désert. 

Cela m'a rappelé les travaux de Karl Polanyi. On en a beaucoup parlé après guerre. Selon lui, l'économie est contre nature, par son principe même. Il est que homme ou terre sont des biens qui peuvent s'échanger comme des biens de consommation courante. Ce qui nie les conclusions que l'on peut tirer de notre expérience quotidienne. Cette idéologie détruit donc les pays auxquels elle s'applique. Si bien que les nations essaient de s'en protéger. C'est ainsi qu'il expliquait l'apparition de colonies : des territoires isolés du marché. 

Or, ce qui frappe lorsque l'on considère la seconde guerre, c'est qu'un de ses déclencheurs a été la crise de 29, venue des USA. Et elle a résulté en une destruction de l'Europe, dont les élites, en particulier juives, se sont retrouvées aux USA. Elles lui ont apporté les savoir-faire de leurs pays d'origine. 

Et si le "modèle économique" des USA était de créer le chaos hors de chez eux, pour tirer les marrons du feu ?