lundi 1 août 2016

Le château des brouillards


J’assimilais Roland Dorgelès à la première guerre mondiale. J’ai découvert qu’il avait été mon contemporain. Il est mort en 73, président de l’Académie Goncourt. 


Le château des brouillards est présenté comme un hommage au Montmartre d’avant 14 et à ses jeunes morts au front. Mais c’est un roman à succès conventionnel avec histoires d’amour sans intérêt et aventures compliquées. Et peu de choses sur Montmartre.Trahison ?