samedi 13 août 2016

Nous sommes tous radicaux !

Nous sommes tous des radicaux ! M.Valls se réclame de Clémenceau. E.Macron de M.Rocard. M.Rocard et S.Hessel de P.Mendès-France. 

Le radicalisme, c'est la poursuite de la Révolution par des moyens pacifiques. C'est le peuple qui pense et décide, et non "l'élite", comme aujourd'hui. Mais c'est un peuple qui embrasse le monde et ses évolutions, et ne se replie pas sur son passé, comme propose de le faire le FN. C'est le régime qui a dirigé la France depuis qu'elle est une République, et jusqu'à la 5ème, retour du monarchisme refusé par Mendès-France. Le radical est une sorte de protestant, ou d'anarchiste, au choix. Il aime la liberté. Il veut des gens qui soient formés à l'exercice de la pensée, afin qu'ils n'aient pas besoin de lois pour se guider. Une France radicale serait une France aux institutions légères, dans lequel l'économie sociale, l'association, jouerait un grand rôle. Pas un État providence. 

Mais suffit-il de se dire Radical pour l'être ? Les radicaux modernes n'auraient-ils pas absorbé des idées qui contredisent leurs principes ?