dimanche 21 août 2016

Nouveau nationalisme

On me racontait la transformation subite d'une famille, que l'on considérait depuis toujours comme des voisins ordinaires, en fondamentalistes à robe et barbiche (fils) et à voile intégral (mère).

C'est étrange. C'est un retour à une tradition qui n'a jamais existé. C'est d'ailleurs le propre de tous les mythes. C'est ainsi que la France a donné naissance à ses ancêtres les Gaulois. Et que les Allemands d'avant guerre ont recréé le moyen-âge. Mais c'est aussi ce qui est arrivé partout. Même la laïcité est en passe de sombrer dans le fondamentalisme ! C'est-à-dire dans un passé idéal et inventé de toutes pièces. Et, surtout, vers lequel on veut revenir. Comme les Nazis, jadis.

Et si l'on inventait l'avenir, au contraire ? Et si l'on se demandait ce que l'on a de bizarre, de curieux, ce qui fait que, que l'on soit juif, musulman, catholique, ou ce que l'on veut, on ne se sent pas chez soi hors de France ? Et si l'on se demandait ce que ce cela peut donner comme solution originale lorsque c'est appliqué aux problèmes du monde ?