mardi 9 août 2016

Obama fut-il un grand président ?

Quelle trace B.Obama va-t-il laisser dans l'histoire ? Ce blog s'est beaucoup intéressé à son cas. Il a eu, vis-à-vis de lui, des hauts et des bas. Voici ses conclusions :

C'est le président des films, des romans et des contes de fées. Il a à la fois des capacités intellectuelles et physiques hors du commun. Il est sans précédent. On croyait que la politique était une question de machiavélisme, de coups tordus, de dissimulation... Il fut incorruptible et transparent. Et il a écrasé de sa seule intelligence une opposition, qui, peut-être par réaction, a fait de la bêtise abyssale une stratégie. D'ailleurs, seul contre tous, ou quasiment, il a gagné. Et ce sans jamais perdre son phlegme. Au fait du triomphe, il aurait pu être victime d'hybris. Mais il a incarné la vertu ultime du dirigeant selon les Grecs : la prudence.

Si l'on peut lui reprocher quelque-chose, c'est M.Trump. Qu'une partie du pays soit prête à se jeter dans les bras du premier aventurier venu en dit long sur son désespoir. Peut-être, à trop vouloir gouverner avec des majorités de minorités, M.Obama a oublié que l'ancienne majorité était devenue une minorité aussi digne d'intérêt que les autres ?