dimanche 7 août 2016

Pensée de gauche

"Le peuple ancien se rétracte : qu'il crève ! Une nouvelle coalition émerge, composée, espère-t-on, des Français issus de l'immigration et des habitants hyperconnectés des grandes métropoles." Voilà ce qu'Alain Finkielkraut dit de la pensée de gauche, dans une interview du "malaise français". 

Cela ressemble à l'électeur de Barack Obama. Cela pourrait expliquer la sorte de guerre civile que l'on voit un peu partout : une partie du pays pense que l'autre est dépassée ? Et aussi pourquoi la droite ressemble autant à la gauche : les deux bords revendiquent le même électorat. Peut-être aussi y a-t-il là la révolte 68 ? L'ex soixante-huitard se définit toujours comme étant ce qui est nouveau, jeune et beau, contre les valeurs traditionnelles du pays et ceux qui les représentent, c'est-à-dire le gros de la population. Pour vivre, il a besoin de rejeter ?