jeudi 11 août 2016

Proust et Bergson

Michel Onfray semblait dire, il y a quelques temps, que Proust illustrait Bergson. Son oeuvre parle du temps au sens de Bergson. Chaque épisode du livre est la description de moments "où il s'est passé quelque-chose", où les souvenirs, peut-être l'homme, se sont fabriqués. (Mais tout le monde n'est pas d'accord avec cette interprétation.)

 En fait, Proust aurait lu Guyau qu'aurait aussi lu Bergson.  Comme quoi, il semble que la conception d'idées soit un travail social plus qu'individuel.