samedi 27 août 2016

Révélateur Burkini

Libération de la femme d'un côté, liberté de chacun de faire ce qu'il veut, de l'autre. Le Burkini montre nos contradictions. Et il tape fort, car il y a du fondamental, derrière. Par exemple le principe d'empathie, qui justifie le droit d'ingérence ou la défense des "marginaux" ; ou encore "l'interdit d'interdire" qui mène au mariage pour tous, par exemple. Et encore plus fort : le principe même de la pensée moderne (ou postmoderne), à savoir qu'il y a le "bien" et le "mal", est en échec. 

La droite, elle, évoque le trouble à l'ordre public. Principe fondamental de toute société. Elle le fait avec raison : même le gouvernement est au bord de l'implosion. Mais elle intervient d'une façon troublante...

Finalement, les islamistes sont à plaindre. Car, leur idéal est une femme discrète et modeste, fée du foyer. Or, revêtir le Burkini, c'est se donner en spectacle. Mieux que le naturisme, c'est la suprême indécence. Sous le Burkini il y a la Femen. 

Radicalisation de l'Islam ou islamisation de la radicalité ? Ou saine révélation des incohérences d'une nation ankylosée dans la paresse intellectuelle ?