dimanche 18 septembre 2016

Alexandre Jardin

En me renseignant sur Alexandre Jardin, j'ai découvert qu'il avait dénoncé son grand père comme étant un collaborateur. Le dit grand père avait été le chef de cabinet de Laval. Du fait de la position de ce grand père, la famille d'Alexandre Jardin était entourée de gens importants. Tous, s'ils en avaient l'âge, ont eu un comportement peu reluisant durant l'occupation, a-t-il découvert. 

Ce qui m'a montré le décalage entre son monde et le mien. Mes parents et mes grands parents ont subi la guerre comme une calamité. Un tunnel sans fin. C'est cela d'appartenir au petit peuple.

J'ai aussi lu qu'il avait soutenu son frère lorsqu'il avait voulu faire reconnaître qu'il était le fils du réalisateur Claude Sautet. Un test ADN en a décidé autrement. 

Je me suis demandé si Alexandre Jardin n'était pas un peu extrême dans ses positions. Si sa famille n'est pas parfaite, alors elle est l'incarnation du mal ? Et s'il n'y avait ni bien, ni mal, mais des hommes qui font ce qu'ils peuvent au milieu de circonstances compliquées ?