mardi 27 septembre 2016

Bienheureux salariés d'Alstom ?

Alstom veut déplacer une de ses usines, le président de la République et le premier ministre s'occupent eux-mêmes du dossier. 
On annonce une augmentation du chômage de cinquante mille personnes. Tout va bien, dit la ministre concernée.

Et si M.Hollande avait dépensé autant d'énergie pour les chômeurs anonymes que pour les quatre cents personnes de Belfort, aurait-il aujourd'hui à s'inquiéter de sa réélection ?