dimanche 11 septembre 2016

Honnêteté intellectuelle

Dans ma jeunesse, on pensait que la science nous empêcherait de mentir. Eh bien, aujourd'hui, on ment, particulièrement au plus haut niveau de l'Etat. Et le foudre divine ne frappe pas. L'honnêteté intellectuelle a disparu. C'est une des caractéristiques de notre temps. 

Est-ce surprenant ? L'entreprise doit vendre ses produits. Il est logique qu'elle ne s'embarrasse pas de rigueur scientifique lorsqu'elle en fait la promotion. Idem pour la défense de ses intérêts à court terme : elle veut des bénéfices et pas de coûts. Quant à l'université elle est uniformément "de gauche". Bien sûr, on ne sait plus ce que "de gauche" signifie. Mais le problème n'est pas là. La valeur première de la science est le doute, or nos scientifiques pensent qu'ils connaissent ce qui est "bien". 

La science ne pourra revenir que si elle démontre son utilité ?