samedi 17 septembre 2016

La maison des citoyens

Je me suis inscrit à la maison des citoyens. C'est une idée d'Alexandre Jardin. Pourquoi ? Pour voir de quoi il s'agit. J'en ai entendu parler à France Info. Il y était question de citoyens qui ne sont plus entendus. Et que le changement doit venir d'en bas, pas d'en haut. Et que ce qui compte, ce sont ceux qui font, et pas ceux qui disent. Pour le reste, je ne vois pas ce qui va se passer.

Cela fait bien longtemps que l'on m'explique qu'Alexandre Jardin fait le même bruit que moi. Mais j'hésite à m'enthousiasmer. Tout ce qu'il dit semble bien, mais est-ce que cela est suffisamment pratique, germanique, pour avoir un réel effet ? Et aussi, j'ai fini par penser que les gens d'en bas n'étaient plus si bien que cela. Il n'y a pas de bons ou de mauvais. Que l'on soit en haut ou en bas, on partage le même état d'esprit. On n'a, simplement, pas les mêmes moyens pour l'exprimer. Comme le disait l'aveugle de Diderot : c'est ennuyeux d'être aveugle, parce que l'on ne peut pas voler aussi facilement que si l'on voyait bien. Et il est fini le temps où ceux d'en bas avaient acquis un savoir-faire qu'il suffisait de détecter pour transformer une entreprise grâce à lui. Maintenant, tout le monde veut une réussite immédiate, sans effort. On n'accumule plus. On prend. Et, d'abord à celui qui assez idiot pour vouloir vous aider. Même s'il est plus pauvre que vous.