mercredi 5 octobre 2016

Haine de l'homme

Lorsque j'écoute France Culture, j'entends souvent un interviewé exprimer sa haine de l'espèce humaine. Qu'elle disparaisse ! Mais cette pensée s'applique-t-elle à celui qui la formule ? (Ou n'est-elle que du blabla sans conséquence ?)

Et est-ce une pensée à nous ou est-elle importée ? Aux USA, on oscille entre un homme démiurge, qui façonne le monde à coup de bombes H, et l'idéal d'une nature vierge. (Utopie, puisqu'en des millions d'années de présence humaine, la nature n'est plus vierge depuis longtemps.) Les Chinois, par contre, voient l'homme (chinois) comme étant nécessaire à l'équilibre du monde. 

Quelqu'un a-t-il raison ? L'homme a l'air d'avoir un esprit qui "comprend" les lois de la "nature" (au moins partiellement). C'est pour cela que les ordinateurs essaient de le copier. Il y a peut-être dans une société humaine quelque-chose de potentiellement plus "résilient" que la nature sans l'homme. Encore faut-il que la dite société parvienne à se régler et évite la démesure. La civilisation anglo-saxonne est peut-être la manifestation sur Terre de cette démesure. En menaçant la survie de l'humanité, elle l'empêche de s'endormir sur ses lauriers, à l'image de la Chine ?