vendredi 14 octobre 2016

La trahison des élites

Dans La fin de l'homme rouge, on voit tout un peuple de Russes méritants qui tombe dans l'abjection sans avoir compris ce qui lui était arrivé. Cela explique-t-il le retour de M.Poutine ? La haine de M.Gorbatchev, l'intellectuel aux belles paroles de qui on a cru ? Et si le Goulag était encore mieux que le paradis occidental ?

Cela ressemble à ce qui se passe aux USA, et peut-être aussi ailleurs. Notamment en terre de Brexit. Notre monde est entre les mains des virtuoses de la raison. Ceux-ci disent faire le bien. Et pourtant, ce sont les seuls à avoir connu un progrès. Les autres constatent qu'ils ont été victimes d'un jeu dont ils ne saisissent pas les règles, et dont ils ignoraient même l'existence.

Que peut faire un peuple trompé ? On ne lui offre que le populisme. C'est peut-être pour l'éviter, que l'on a voulu créer une élite issue du peuple. Elle aurait représenté ses intérêts auprès des instances intellectuels. Les hussards noirs de la 3ème République, et le KGB (copié sur les commissaires du peuple de notre Révolution) de M.Poutine en sont des exemples. Mais il y a aussi ce que l'on nomme maintenant le "communautarisme". L'union fait la force.