dimanche 23 octobre 2016

L'Opéra Royal de Versailles, innovation inconnue

L'Opéra Royal de Versailles. Cet opéra, on ne le sait pas, a été une révolution. D'un espace statique on passe à un système dynamique ! Et cette transformation a été réussie sans moyens. L'ingénierie des systèmes avant la lettre !
Au XVIIIème siècle, dans les années 1760, deux visionnaires ont conjugué leurs talents pour inventer le concept d’espace reconfigurable. Ils ont ainsi répondu au souhait de Louis XV de doter Versailles d’un lieu de festivités aux usages multiples : concerts et spectacles, banquets, bals. Leur vision d’un système dynamique était résolument en rupture avec les architectures statiques de l’époque. Ils furent aussi des « managers » hors pairs qui ont su faire aboutir leur projet malgré des défis de taille : performances techniques, notamment acoustiques, à la hauteur du prestige de leur royal client ; contraintes sécuritaires relatives à un lieu destiné à recevoir plus d’un millier de personnes dont des princes et des monarques ; enveloppe budgétaire réduite à la suite d’années de guerres extérieures ; délais extrêmement contraints, vingt-deux mois entre la décision d’investissement et la mise en service requise pour le mariage du Dauphin, le futur Louis XVI. (Article complet.)
Ce qui m'a surpris, c'est que l'on ne le sache pas. Contrairement aux pratiques de notre époque, les deux "visionnaires" n'ont pas recherché la publicité. 

Changement culturel ? De leur temps, la société savait attribuer une position en fonction d'une compétence. Une fois en place, on était supposé faire son devoir, avec reconnaissance. Aujourd'hui, c'est le verbe, il faut s'emparer de la notoriété par la force, et la conviction ?