lundi 10 octobre 2016

Solidarité et réfugiés

J'entendais Véronique Margron, provinciale des dominicaines, se désoler du manque de solidarité des Français vis-à-vis des réfugiés qui arrivent en Europe. (A voix nue, France culture.) Une question que je me pose, aussi : la France est capable de formidables actes de générosité, que se passe-t-il cette fois ? 

Au même moment je lisais une recension d'un ouvrage traitant du mal français : le déclassement des nouvelles générations. Notre société est devenue extrêmement inégalitaire. Cela n'aurait pas été le cas si la solidarité avait été sa règle. Le peuple n'est pas mieux que son élite. Pourquoi cette dernière s'étonne-t-elle que ce soit le cas ?