dimanche 13 novembre 2016

Alain Chamfort

Populaire, qualificatif d’Alain Chamfort ? Il vient d’un milieu populaire. Il aurait pu en sortir, en entrant dans un conservatoire. Car c’est un pianiste doué, qui s’est mis à chanter par hasard, pour rendre service. Mais il ne s’est pas senti bien dans un monde qui n’était pas le sien. Populaire a aussi un autre sens. A chaque fois qu’il a cherché à s’éloigner de ce qui était « populaire », il a connu des flops. Si bien que sa carrière est jalonnée d’échecs, et de retours dans la guimauve.

Ne s’étant pas fait absorber par le métier du show biz, il a sur lui un regard inhabituel. Il m’a renforcé dans mon idée que Nicolas Sarkozy et Claude François ont beaucoup en commun. Tous les deux sont avant tout des hommes d’affaires, ayant le respect d’un public qui les nourrit, selon moi. Surtout, il donne de Serge Gainsbourg une image surprenante. Serge Gainsbourg recherchait la célébrité. C’est la provocation qui la lui a donnée. A partir du moment où il a eu découvert cette recette du succès, il est devenu pénible à fréquenter.

(A voix nue, de France Culture, est la source de ces réflexions.)