samedi 12 novembre 2016

Ethique et science

Coup d'oeil aux statistiques. Je les ai vues brièvement durant mes études. Beaucoup de choses me paraissaient bizarres. Mais je n'avais pas eu le courage de faire une psychanalyse de mes états d'âme. Eh bien, je crois avoir compris ce qui ne passait pas. Un cours de stat vous balance des résultats qui ne sont pas uniques. Par exemple, vous voulez tester une hypothèse. L'enseignant sort une loi d'un chapeau. Si elle donne un résultat "anormal", alors l'hypothèse est fausse. Pourquoi pas. Mais, pourquoi cette loi ? En fait, j'ai découvert qu'il pouvait y en avoir plusieurs. Et qu'elles ne donnaient pas toutes les mêmes résultats. 

Problème de notre enseignement ? Une quête d'abstraction qui n'a aucun sens. Un exposé qui, du coup, perd l'essentiel, pour le superficiel. Une sélection d'élèves dont la force est de reproduire ce qu'ils ne maîtrisent pas ? Et l'élimination d'un commun des mortels qui saurait mieux employer l'outil que le bon élève, si, au moins, on pensait à lui expliquer les choses de manière compréhensible.