mardi 1 novembre 2016

Fanny Ardant

Fanny Ardant et A voix nue de France Culture. Exercice de vénération qui tourne mal. J'avais eu la même impression avec Arielle Dombasle. L'interviewer passe totalement à côté de la personnalité de l'artiste. Justement, au lieu de parler art, émotion donc, il cède aux normes sociales, en voulant faire passer l'interviewée pour une intellectuelle (engagée en ce qui concerne Fanny Ardant). Et, boom, on est torpillé par le ridicule. 

Voilà pourquoi on a qualifié Arielle Dombasle et Fanny Ardant "d'actrices comiques" ? Qui sème la raison, récolte la dérision ?