mardi 1 novembre 2016

Financement des start up

On nous dit qu'il est difficile de trouver de l'argent pour une start up, en France. Parce que nous n'avons pas de fonds d'amorçages. 

Eh bien, c'est l'Etat qui fait fonds d'amorçage. Et il est généreux. Un exemple type. Une société qui facture 400.000 euros à ses clients peut recevoir plus de 100.000€ de crédit d'impôts, par an, plus des "subventions". Très peu de fonds d'amorçage seraient aussi généreux, d'autant qu'ils auraient regardé de près ce que fait l'entreprise, ce qui n'a pas été le cas de l’État. 

On a les entreprises que l'on mérite ? Aux USA, pour lever des fonds, l'entrepreneur doit séduire un investisseur qui la juge sur sa capacité technique et commerciale. En France, il doit séduire l’État. Clientélisme ?