vendredi 4 novembre 2016

Immigration et formation

Financial Times publie le graphique suivant :
Les diplômes universitaires de la population d'un pays et de ses immigrants. 

L'Angleterre semble recruter beaucoup de diplômés. Peut-être est-ce pour alimenter ses universités et ses entreprises high tech. Peut-être aussi est-ce parce qu'elle a relativement peu de diplômés techniques ?
Ailleurs, c'est moins le cas. 

Ce qui est peut-être plus inattendu, c'est que la seconde génération d'immigrés, partout sauf en Allemagne, serait plus diplômée que la population déjà installée. Ce qui semble aller à l'encontre d'une idée reçue. 

Mais que peut-on tirer de ces données ?  Par exemple, est-ce une bonne chose qu'une grosse partie de la population aille à l'université si elle n'y trouve pas son bonheur ?