mardi 8 novembre 2016

Teresa May

La haute cour anglaise a demandé au parlement de se prononcer sur le Brexit. Teresa May lui demande de respecter le choix du peuple. Ce qui entre en contradiction avec le libre arbitre humain. 

Curieuse histoire, qui montre peut-être les limites du système politique anglais. Si je comprends bien, l'Angleterre est une démocratie représentative. Si ses idées n'ont pas changé depuis Stuart Mill, le représentant est choisi pour sa capacité à décider, en fonction des événements. Pas parce qu'il fait ce que ferait le peuple à sa place. Car le peuple est peut-être compétent pour occuper une fonction utile à la société mais pas celle qui consiste à gouverner une nation, pense ce modèle. De même, Mme May n'a pas été élue par le peuple, mais par son parti. Et ce, suite à la démission de M.Cameron qui, lui, avait mené une campagne victorieuse. Dans cette histoire, le referendum, émanation de la démocratie directe, trouve difficilement sa place.