vendredi 11 novembre 2016

Trump et changement

Changement = danger. Qu'est-ce qui peut changer avec Trump ? 

On l'a décrit en Hitler. Mais le danger du changement ne vient pas de sa politique extérieure, mais interne, économique. Car pour l'extérieur, contrairement à Mme Clinton, il compte poursuivre la politique de M.Obama. Et cette politique a été le grand changement de la précédente mandature. M.Obama a tenté de résoudre les problèmes du monde sans l'usage de la force. 

Ce qui pourrait, en revanche, avoir un gros impact sur nos vies est économique. Les banques centrales impriment de l'argent. Vont-elles arrêter ? Le programme de M.Trump n'en parle pas. Il semble être ce qu'il a dit, et ce qu'il est : utiliser la force de l'Amérique pour en faire profiter ses intérêts. Ceux de tout le monde sauf des multinationales et de "l'élite globalisée". Ce que lui demande la "rust belt", hier démocrate, ce n'est pas de lutter contre l'immigration, mais contre les délocalisations. C'est faire fabriquer l'iPhone ou les Ford aux USA. Il ne s'agit pas de donner de l'emploi mais d'améliorer sa qualité. Il faut faire grimper les marges des entreprises locales et les salaires, en réduisant la concurrence internationale. Autrement dit, il veut relancer l'inflation. Pour cela il n'a pas besoin de faire grand chose. Tout se joue à la marge. D'autant que les USA sont au plein emploi (emploi mal payé, mais emploi). 

Si les USA se replient, le reste du monde va devoir faire de même. Possible baisse de la pression concurrentielle, et redémarrage de l'inflation. Mais aussi cela peut forcer les pays sous-traitants à devenir créatifs. Or, ce n'est pas la compétitivité qui est le moteur du marché, mais la différence. Marché = échange de choses "différentes". Et pas "moins chères". Trump est probablement bon pour le marché.

En tout cas, cela pourrait nous annoncer des moments compliqués. Inflation, et rapport de force. En particulier, pour ceux qui n'appartiennent pas à un écosystème qui puisse leur permettre de profiter de l'aléa. Europe divisée, ou individu isolé.