mercredi 9 novembre 2016

Trump et le papillon

On nous rebat les oreilles avec Big Data. L'élite de nos grandes écoles se rend au MIT pour étudier la question. Eh bien en dépit de toutes les données dont dispose l'Amérique, de tous ses ordinateurs, de tous ses cerveaux, qui a prévu la victoire de M.Trump ? 

Hervé Kabla, Michael Moor et le professeur Lichtmann. Hervé y voyait un coup du black swan. Mais je me demande si ce n'est pas aussi un méfait du papillon du chaos. Car, qui aurait pu envisager ne serait-ce qu'une candidature Trump, il y a 1 an ? Ensuite, il a joué les David avec une quantité de Goliath. (A y bien réfléchir, cela avait été la même histoire avec M.Obama. Tout est possible aux USA, comme dit ce dernier ?) Et si le papillon était le père du cygne ?