mercredi 30 novembre 2016

Vive le doute

Un lecteur me dit qu'il approuve le diagnostic d'un de mes billets mais qu'il n'arrive pas à saisir ma recommandation. C'est normal : il n'y a pas de recommandation. 

Je ferais une recommandation, si j'avais du pouvoir sur les événements. Or, mon opinion a peu de chances de faire bouger les choses. Ce qui compte, pour moi, dans ce blog, c'est de voir la société telle qu'elle est, pour pouvoir m'y adapter. Il n'y a pas de bien et de mal. Ce qui me semble mal n'est qu'un moyen de faire émerger ce qu'il y a de "bien" en moi.

En fait, si chacun se mettait à douter, je suis sûr qu'il aurait quelques bonnes idées, et qu'il en sortirait le changement dont nous avons besoin. Je l'ai constaté dans mon travail. C'est pourquoi je n'écris pas ce blog que pour moi.