jeudi 1 décembre 2016

Avenir de l'Europe

Drôle de temps. Le monde anglo-saxon se replie. La Chine cherche à combler le vide international, en en tirant profit. L'Europe continentale est seule. On y trouve les nostalgiques du soviétismes et ceux qui ont peur de Poutine comme de la peste, les démocrates et les autoritaires, les pharisiens du nord et les clientélistes du sud, ceux qui sont prêts à tout pour un emploi et ceux qui sont prêts à tout pour ne pas perdre le leur, avec, au dessus de tout cela, les multinationales qui divisent pour régner. 

Le défi qui nous est lancé est de retourner cette énergie, fratricide, vers l'extérieur.