samedi 31 décembre 2016

Des dangers du président en CDD

MM.Obama et Hollande sont des présidents en CDD. Ils profitent des derniers feux du crépuscule pour mettre leur conscience en ordre. Ce faisant, ne trahissent-ils pas leur mission ? Car, ne sont-ils pas les représentants du peuple, pas de leur intérêt ? Quel précédent créent-ils, surtout ? 

En fait, la démocratie est fatalement représentative : ses élus se trouveront toujours confrontés à des circonstances où, faute des conditions pour consulter leurs concitoyens, ils devront décider seuls. John Stuart Mill disait que, sachant cela, l'électeur doit veiller à élire, plutôt qu'une personne qui partage ses valeurs, quelqu'un qui saura prendre des décisions judicieuses.