dimanche 4 décembre 2016

La Faute de Charles le grand ?

Le rêve de la troisième et de la quatrième républiques, c'était un peuple qui se gouverne. Seulement, ce n'était pas très stable. Alors, Charles de Gaulle a eu l'idée d'une légère modification. Il s'agissait de remplacer le gouvernant par un monarque.

Mais les choses n'ont pas tourné comme prévu. Le monarque a été remplacé par deux courants opposés. Gauche et droite. Et cela a conduit à une série de règlements de comptes, bien loin des préoccupations fondamentales, et existentielles, du citoyen. Et de l'intérêt général, qui est aussi l'intérêt particulier bien compris du dit citoyen. Et ce quel que soit sa fortune, ses opinions ou autres.