mercredi 28 décembre 2016

Le clan des Charentais

Cette année, j'ai découvert qu'il y avait un clan des Charentais. Une petite communauté, mais puissante. Surtout, les producteurs de Cognac. Mais aussi la famille Mitterrand. Ils étaient hommes d'affaires, riches, et, par nature, internationaux, polyglottes, très proches des Anglo-saxons, souvent protestants. Jean Monnet en est un cas intéressant. En 40, il a l'idée de la proposition que Churchill fait à la France, de la fusionner avec l'Angleterre en un seul pays. Pendant la guerre, il joue les intermédiaires entre l'Angleterre et les USA. Ensuite, il va être à l'origine du commissariat au plan et de l'Europe. Il utilise à chaque fois une technique très particulière. Il pense que c'est par l'exemple et par le commerce que l'on réussit. Il ne fait donc pas de grands discours compliqués, il lance quelques projets modestes, en espérant que leur succès fera école. C'est le changement par le bas, pragmatique. C'était l'anti de Gaulle.