samedi 31 décembre 2016

Le progrès est-il un conservatisme ?

Lire l'actualité donne le tournis. Et si l'on parvenait à renverser le vieillissement ? par exemple. A quoi ressemblerait l'humanité ? Pourrions-nous nous projeter dans un monde qui ne nous ressemblera plus ? Tous ces "combats", qui ont modelé nos aspirations, qui ont eu pour seul objectif de construire une société dans laquelle nous aimerions vivre, ne paraîtront-ils pas absurdes ? etc.

Et si c'était la notion elle-même de "progrès" qui était en cause ? Et s'il était, fondamentalement, un conservatisme ? Nos pères sont nos enfants ? Et s'il fallait désormais se définir par rapport à l'avenir ? Parce que cet avenir ne gardera pas plus de traces de nous que nous n'en avons de l'homme préhistorique ?