samedi 10 décembre 2016

Le Watergate de Trump ?

La presse américaine a subi le phénomène Charlie Hebdo. La haine qu'elle avait pour M.Trump a fait, qu'habilement provoquée, elle n'a parlé que de lui ! Il est possible qu'autant d'acharnement l'ait rendu sympathique. Au moins il a fait savoir que quelqu'un irritait au plus haut point l'establishment. Ce type de presse est une presse d'opposition. Quand elle est associée au pouvoir, elle ne peut que s'opposer au peuple. Car il lui faut un ennemi.

Si M.Trump devient impopulaire, la presse américaine va retrouver son rôle naturel. Alors elle fera jouer son arme fatale : sa capacité d'enquête, sans équivalent. Elle produit des Watergate. (Mais elle aurait tort de sous-estimer M.Trump.)