dimanche 18 décembre 2016

Les raisins verts

Et nous tous, les révoltés, les violents, nous sommes le péché de cette société injuste, de ce monde à grimace de vertu, et nous jugeons, nous frappons nos pères coupables. La faute enfante une violence qui punit la faute : c'est la loi de l'histoire ; la vraie loi d’airain. Je sens bien qu'il pourrait y avoir une autre morale, celle qui essaie de trancher le fil fatal par la miséricorde et l'amour. Je la repousse : elle m'amollirait ; je parie pour l'ordre qui nait de la guerre. 
Affrontement, fort civil, entre un fils et son père, gens intelligents, qui annonce peut-être bien tous les conflits du demi-siècle à venir, qui ont donné notre société actuelle.

Écrivain remarquable et honnête homme dont on ne parle plus beaucoup de nos jours. 

(SIMON, Pierre-Henri, Les raisins verts, Le Seuil, 1950.)