samedi 10 décembre 2016

Salon de musique

Dans Le salon de musique, Satyajit Ray montre la chute d'un noble indien. Le noble avait un rôle social. Il était l'assurance du peuple contre les catastrophes naturelles, la crise. Surtout ?, c'était un esthète. Sa vie était une œuvre d'art.

Partout dans le monde, le noble semble ferment de la culture. Partout, la société qu'il représentait est détruite par l'inculture, celle du bourgeois et du colonisateur, chez S.Ray. L'inculture, c'est l'individualisme, négation de la dimension collective de l'existence. L'individualiste utilise sa position sociale à son profit. Il devient un oligarque. Ce qui détruit la société, qui ne peut plus fonctionner, et produit la crise. Or, sans société, rien ne marche.

Le développement durable sous-entendrait-il le communisme ? Communisme au sens originel du terme : auto-contrôle de l'individu, de façon à pouvoir maintenir en fonctionnement le "bien commun" qu'est la société. 

(L'individualisme, agent du changement ? En "détruisant" la société, il la force à se "recréer" autrement. Destruction créatrice. Peut-on changer sans crise ?)