samedi 24 décembre 2016

Trump et Talleyrand

Talleyrand est fascinant. Ce qui a fait son succès, je crois, est la morale de son époque. Lui n'en avait pas. Il avait un objectif : installer sa famille, les personnes de son sang, dans la gloire et la fortune. Pour arriver à ses fins, il a joué sur l'hypocrisie ambiante : les parangons de la morale avaient tous quelque chose de honteux à cacher. Il a utilisé leurs secrets pour servir ses desseins. Il n'y a pas eu que du mauvais dans cette ambition : il a pensé que ses intérêts exigeaient une Europe en paix, et il en a été l'architecte. 

Il y aussi beaucoup de l'Américain du Far West dans Talleyrand. (D'ailleurs il était vu par les Américains comme un businessman digne des USA.) Et de Trump ? On me disait que ses conflits d'intérêt l'amenaient droit à "l'impeachment". Oui, mais quelles casseroles trainent ceux qui peuvent voter sa destitution ? Et si le seul ennemi de Trump était Trump lui même ?