samedi 3 décembre 2016

Y a-t-il un absolu ?

Grande question. Y a-t-il des valeurs "absolues" ? Les religions le pensent. Platon aussi : il croyait aux "idées". Condorcet aussi : pour lui l'homme percevait la structure du monde par son cerveau. Il était de son temps : les philosophes cherchaient les "lois naturelles" auxquelles la société devrait se conformer. Ils ont fait chou blanc.

En fait, nier l'absolu est encore un absolu ! C'est ainsi que l'on peut à la fois reprocher à Marx d'être un relativiste, et un totalitaire ! Pour ma part, il me semble qu'il y a des choses plus ou moins absolues. Par exemple les règles sociales sont absolues à un instant donné (puisque si on ne les respecte pas, il n'y a plus de société) mais varient dans le temps. La raison aboutissant à des contradictions, il semble aussi qu'il existe quelque-chose d'autre, la "métaphysique". Mais, par définition, on ne peut pas dire ce que c'est. Drôle d'absolu ! De même, tout laisse à penser que l'avenir est imprévisible et que nous ne sommes pas déterminés. (Ce qui ne signifie pas pour autant que nous ayons un libre arbitre.) Ainsi dire que "nous n'avons jamais été aussi près de la mort" n'a rien d'évident. En fait, la notion d'absolu n'a pas de sens.