mardi 31 janvier 2017

Crise existentielle

Crise existentielle ? Cela peut-il vous concerner ?
Sartre et Camus, peut-être Kierkegaard ou Heidegger ? L'absurde ? Cette mode d'intellos d'après guerre ? Impossible ! Eh bien non.

La crise existentielle, c'est le vide. C'est un état d'angoisse sournoise, intermittente. Cela peut vous saisir dans votre cuisine.
Pourquoi maintenant ? Nous sommes orphelins d'idéologies pour charbonniers. Elles nous disaient ce qui était bien et mal. Mais, les problèmes éternels, comme la mort, n'ont pas disparu. D'où crise. 

Que faire face à une crise existentielle ?
  1. Option 1. Ne pas penser. Tourbillon de distractions, alcool ou Jihad.
  2. Option 2. Tenir tête. Une méthode. 
  • a) Sonder son inconscient. 
  • b) Si l'on y parvient, ce qui fait peur s'exprime simplement. 
  • c) Traitement paradoxal. Est-il possible de vivre dans un monde dans lequel ce qui fait peur est une réalité ? 
  • d) Regardons l'histoire. Certains ont été confrontés à cette situation, il suffit de s'inspirer de leur expérience.
Morale. Affronter la crise, c'est ne pas être lâche. C'est être homme. Récompense immanente.