lundi 30 janvier 2017

Effet Macron

Ce matin, France Info interviewait des partisans de M.Fillon et de M.Valls. J'ai été surpris d'entendre "Macron" des deux côtés. Les premiers disant qu'ils auraient envisagé Macron, si M.Fillon ne s'était pas montré à la hauteur de l'attaque qu'il subit. Les seconds se demandaient si M.Macron n'est pas plus proche d'eux que l'idéologique Hamon. Comment quelqu'un qui n'était rien il y a quelques temps peut faire croire à autant de monde qu'il peut être un président crédible ? 

Une théorie traite de cette question. Il s'agit de "l'anchoring", l'ancrage. Un groupe de gens peut se mettre d'accord sur une même action, par exemple se retrouver en un même endroit, sans avoir besoin de se parler. C'est ainsi que l'on peut avoir l'impression de savoir ce que "les autres" pensent. Je ne suis pas sûr que l'on sache expliquer ce phénomène. En tout cas, il semble que l'on partage des sortes de stéréotypes culturels de ce que doit être la "bonne solution". Par exemple certains endroits d'un bâtiment ou d'une campagne semblent de "bons endroits" pour se retrouver. M.Macron doit avoir de telles caractéristiques. 

(On pourrait peut-être les déterminer par "perceptual mapping".)