lundi 23 janvier 2017

Hamon Tour

Je me suis trompé. Je pensais que M.Valls ne passerait pas le premier tour de la primaire de la gauche. En fait, contrairement à ce qui s'est passé dans le camp adverse, deux candidats défendaient la même ligne. On n'en était pas revenu aux courants. Pour le reste, j'avais probablement bien vu. Comme à droite, il y a retour aux fondamentaux. 

Ce qui pourrait être inquiétant pour M.Fillon. Car cela pourrait signifier que, pour l'intérêt du parti, il est mieux de coller à la pureté originelle que de gouverner. Serait-ce un retour à ce que l'on a appelé les "deux France" ? Deux groupes qui défendent les intérêts de leurs adhérents par leur pouvoir de nuisance, façon Corée du Nord ?